Bureau

Philippe Patay

Philippe Patay Pétursson, “Filippus”, 66, est le fondateur de Fjallabak. Grand marcheur et photographe, il a beaucoup voyagé et guidé loin de chez lui, au Sahara, au Groenland, en Ecosse, aux Féroé, en Afrique de l’Est, au Népal… Il s’est découvert il y a quelques années un penchant naturel pour la Patagonie et l’Aubrac. Membre de l’association des guides d’Islande depuis 35 ans, il est aussi un ornithologue amateur éclairé et est à lui seul une encyclopédie islandaise. Il fut le premier au début des années 70 à organizer des premiers trekking et raids à ski dans son pays d’adoption. Philippe a aussi un penchant raisonnable pour les discussions philosophiques et les jeux de mots. Philippe est à la retraite depuis un an mais il continue a guider des groupes spéciaux. Pour toute demande spéciale, contactez le directement : philippe@fjallabak.is

Matthildur Filippusdóttir Patay

Matthildur Filippusdóttir Patay, “Matta“, 36 ans, fille de Sigridur et de Philippe Patay, mère de famille, s’occupe de vous préparez un beau voyage, de la réservation de l’hébergement, de l’accueil des voyageurs, règle de nombreux petits problèmes pendant la saison, redonne sourire et bonne humeur aux chauffeurs et aux guides fatigués et nous sert de dictionnaire dans au moins cinq langues dont celle des elfes. Matta est aujourd’hui en charge de l’agence. Matta est votre premier contact chez Fjallabak matta@fjallabak.is

Pierre Brihat

Pierre “Pierrot” Brihat, dit aussi Pétur ou Pedro, ( 49 ans ) est marseillais comme le navigateur grec Pythéas, qui le premier mit le pied en Islande. Il est le meilleur cuisinier (Pierre, pas Pythéas) de pâtes à l’italienne sur le cercle polaire et est responsable d’une étrange tradition parmi l’équipe : celle du Pastis à l’étape du soir dans les hautes terres. Pierre a grandi dans le Luberon en Haute Provence, à vécu quelques temps à San Francisco et vit aujourd’hui plus ou moins à Paris d’où il gère notre site et nos ordinateurs. Enfin quand il y est, car Pierrot a une maladie qui semble incurable jusqu’ici : la bougeotte! Parfois nous travaillons avec lui de manière fort décalée, via le net, car il part, comme l’an passé, au guidon de sa moto BMW (R1200 GS Adv) sillonner les USA en tous sens, réalisant quelques 20.000 miles (32.000 km) en moins de 5 mois. Grâce à Skype, nous avons pu ainsi visiter des dizaine de chambres de motel en arrière plan d’un motard heureux. La seule chose qui puisse lui faire oublier sa chère bécane est le labyrinthe des sentiers insolites des montagnes d’Islande.

Andrés Úlfur Helguson

Andrés Úlfur Helguson (43) guide/chauffeur, guide de glacier et fan de gros 4×4. Il est celui qui sait tout faire. Sa très grande taille, son humeur égale, son calme et son sourire désarmant en font une élément essentiel quand la saison déborde un peu. Antropologue de formation et éducateur pour la jeunesse. Il a été envoyé sur des missions lointaines jusqu’en Ethiopie. Andrés est le compagnon de Matthildur et le père de leurs deux garçons Grímúlfur, Loup masqué, et Filippus Flóki, pour lesquels le grand père, prévois déjà des postes de direction dans une trentaine d’années.

Sigridur Lovisa Arnarsdottir

Sigriður Arnarsdottir (Traduction: Chevauchée Victorieuse , Fille d’Aigle),  ou “Sigga Lolla”  (âge: confidentiel) est née et a grandi à Siglufjörður tout au nord de l’Islande, un port de pêche au hareng au bout du monde à quelques encablures du cercle polaire. Licenciée en français, elle aime Paris presque autant que son fjord natal. Elle a vécu dans le Luberon en Haute Provence et a pas mal voyagé de par le vaste monde. Ses rêves hésitent entre l’Inde et la Californie. A Fjallabak, elle porte les clefs à la ceinture, s’occupe de l’administration du bureau et surveille les comptes. sigga@fjallabak.is

Gabriel Filippusson Patay

Gabriel Patay Filippusson, “Gabbi, Gabi ou Gabor”, franco-islandais de 38 ans, inventeur, ébéniste et photographe talentueux. Spartiate de nature, il conduit les expe et les treks les plus durs, mais n’arrive pas à se faire à l’expression française “dommage que..”. La saison terminée, si en compagnie de son complice Jökull il ne provoque pas une franche bagarre dans un bal de campagne dans les fjords, on ne sait jamais bien où bourlingue ce globe-trotter… Après avoir retapé un voilier pour partir faire le tour de l’Islande, il est en route maintenant pour les caraïbes. Si nous remarquons qu’il se sédentarise un peu depuis la naissance de ses deux enfants, ce n’est en fait que partie remise, car déjà il les emmene sur les chemins de la liberté.